FanPost

Le Canadien en crise

Jerome Miron-USA TODAY Sports

Un autre titre racoleur qui, croyez-le ou non, n'a rien à voir avec les frasques récentes de Michel Therrien. Celles-ci sont bien sûr frustrantes, mais elles demeurent, pour le moment du moins, deux incidents isolés confinés à un seul match. Je ne les approuve pas, mais par eux-mêmes, ils ne sont pas suffisant pour mettre le Canadien en crise.

Non, le problème du Canadien est bien plus profond que ça, et date depuis maintenant environ 30 matches.

Il y a environ un mois, j'écrivais un petit billet où je déclarais que le Canadien était en difficulté. Un rappel: à ce moment, le Canadien surfait sur une excellente séquence au classement, mais ses statistiques sous-jacentes à 5 contre 5 étaient négatives, la défensive du Canadien était mal engagée, et je prédisais que le Canadien connaîtrait des déboires si un coup de barre n'était pas appliqué.

Le coup de barre n'est toujours pas venu. À moins qu'on parle d'un coup de barre à clous.

Depuis mon article, les gardiens du Canadien ont cessé d'être surhumains, l'équipe a cumulé une fiche de 8-6-2, et son "Fenwick Close", statistique dont je parlais dans mon précédent article, a été de 47.4%. À l'échelle de la saison, cette valeur serait la 6ème pire de la ligue. Une mise à jour s'impose donc.

En guise de rappel, le "Fenwick Close" représente le cumulatif des buts, tirs et tirs manqués à cinq contre cinq lorsque le score est serré (le "Fenwick Close"). On définit le score serré comme étant soit un score égal, soit un écart d'un but lors des deux premières périodes. Cela représente donc une mesure de comment un club performe à forces égales dans les situations corsées, sans égard aux "effets de score" qui représentent des changements de tactique lorsqu'une équipe cherche à protéger une avance ou combler un retard.

Voici le graphique de la progression du CH de l'article dernier, avec la ligne de cette année étendue jusqu'au moment présent:

Cumulatiffenclose2_zps3469f375_medium

On le voit, le Canadien est parvenu à maintenir une certaine stabilité entre le match contre Boston et celui contre Tampa. Puis le Canadien s'est remis à replonger. Cette séquence de 10 matches relativement neutres a permis de placer cette année environ au même niveau que celui de la désastreuse saison 2011-2012, compensant pour le bon début de cette dernière. Avouons que, comme point de comparaison, ce n'est pas jojo. On est bien loin de l'an dernier, ou même de 2010-2011.

La défensive du Canadien demeure dysfonctionnelle, mais la donne a quelque peu changé. Voici une extension du graphique des défenseurs:

Cumulatiffenclosedefenseurs2_zps99e2735a_medium

Hallucinant, vous dites? PK Subban s'est mis à couler. Et ce moment coincide avec sa séparation de Markov et son association avec Gorges. Il semblerait qu'il y ait du vrai dans l'assertion que le club ait souffert de la décision de les séparer. La première paire de défenseurs, appelée à protéger les deux autres paires dysfonctionnelle, semble surtaxée et n'arrive plus à tenir le fort. Je ne pense pas que Subban soit subitement devenu le pire défenseur du CH; je pense simplement qu'on lui en demande trop, et qu'il est appelé à défendre tous azimuts sans support, ce qui l'empêche d'être le pilier offensif du club qu'il a été.

Si cette séparation fait mal à Subban et Gorges, elle est bénéfique à Emelin; celui-ci se stabilise à côté de Markov. Enfin, "stabiliser" est un bien grand mot. Aux décomptes des chances de marquer d'Olivier, on sait que le Rideau de Fer est très inégal dans ses performances, alternant souvent un fort match et un faible. Bénéficiant de toute cette protection, Murray et Bouillon sont relativement stables, limitant les dégâts, du moins avec le score serré.

Pendant ce temps, Diaz remonte tranquillement, au point ou il recoupe presque la courbe plongeante de Subban. De toute évidence, le moment était venu de le confiner à la galerie de presse.

Notons quand même qu'il s'agit là d'un échantillon passablement découpé. Si on considère tous les scores, le "Fenwick" défenseurs du Canadien sont tous dans une plage de 40% à 44%, chiffres proprement désastreux. Le problème, donc, est généralisé.

Dans le dernier article, j'avais suggéré que la défensive du Canadien posait problème et que la solution passait par le retrait de Murray et la promotion Diaz. Therrien, de toute évidence, ne le voyait pas de cet avis; sa première expérience fut de tenter de retirer Emelin de l'alignement. Cela l'a forcé à mettre Bouillon avec Subban, deux joueurs qui ne sont vraiment pas à leur place ensemble. Il a plus récemment envoyé Diaz à la galerie de presse pour utiliser Bouillon et Murray dans le même alignement, une décision proprement inexplicable. Les paires qu'il a alors formées n'ont pas survécu une période, l'équipe s'étant fait proprement massacrer par Ottawa.

Il faut le dire, Therrien ne reste pas les bras croisés. Il tente d'apporter des solutions, mais pour le moment, ce ne sont pas les bonnes. En fait, il y a une progression évidente dans ses idées. Il a précédemment sacrifié la deuxième paire au profit de la troisième; maintenant c'est la première paire qui pâtit pour stabiliser la deuxième. Encore une fois, le remède risque de s'avérer pire que le mal. J'ai entendu à la radio certains commentateurs mentionner que malgré ses actions controversées à Philadelphie, Therrien n'était pas encore à court de solutions. Il faut l'espérer, mais on est en droit de se demander quelle est sa perception du problème.

Selon moi, Murray demeure un élément problématique, mais le problème principal est maintenant l'attitude de Therrien vis-à-vis de Diaz. Ce dernier est manifestement son 4ème meilleur défenseur; Therrien semble le considérer comme un interchangeable de la troisème paire, lui préférant même récemment Murray, un non-sens complet qu'Olivier a caractérisé avec justesse de bêtise henissante. Le coup de barre du Canadien doit toujours commencer par le retour de Diaz dans le top-4; les résultats de Emelin laissent présager qu'il pourrait assumer un rôle de troisième paire en compagnie de Bouillon.

L'autre aspect, c'est le système de jeu; le Canadien n'arrive pas à empêcher l'adversaire d'entrer dans sa zone, et conversement, il trouve difficile de sortir de la sienne. Si ce dernier élément peut être attribuable aux défenseurs, le premier problème en est plus un de tactique, comme l'a si bien exprimé Olivier. À ce sujet, malgré le retrait de Diaz et la défaite, j'avais cru que le match contre Ottawa pouvait représenter un point tournant dans la campagne du Canadien. En effet, en troisième période de ce match, le Canadien s'était remis au système de l'an dernier, qui préconise une grande activité des défenseurs par le biais du "pinch", ce qui ne fut pas étranger à leur remontée en troisième période. Le Canadien connut ensuite un fort match au niveau de la possession contre la Floride avant de bêtement s'écraser contre des Flyers fatigués. C'est donc à plus d'un niveau qu'on devra eséprer que ce match désastreux ne soit qu'un incident de parcours.

Fanpost content is created by members of the community and is not published by the authors, editors, or manager of Eyes on the Prize.

X
Log In Sign Up

forgot?
Log In Sign Up

Forgot password?

We'll email you a reset link.

If you signed up using a 3rd party account like Facebook or Twitter, please login with it instead.

Forgot password?

Try another email?

Almost done,

Join Eyes On The Prize

You must be a member of Eyes On The Prize to participate.

We have our own Community Guidelines at Eyes On The Prize. You should read them.

Join Eyes On The Prize

You must be a member of Eyes On The Prize to participate.

We have our own Community Guidelines at Eyes On The Prize. You should read them.

Spinner.vc97ec6e

Authenticating

Great!

Choose an available username to complete sign up.

In order to provide our users with a better overall experience, we ask for more information from Facebook when using it to login so that we can learn more about our audience and provide you with the best possible experience. We do not store specific user data and the sharing of it is not required to login with Facebook.

tracking_pixel_9355_tracker