Retour sur le match Canadiens vs Panthers

Richard Wolowicz

Le Canadien perd Galchenyuk mais remporte le match

L'équipe retrouve tranquillement ses marques, on dirait bien. La défensive reste un foutoir innommable ayant pour cause le refus obstiné de Therrien à revenir à un top-4 constitué de Gorges, Subban, Markov et Diaz (ses 4 meilleurs défenseurs). Peu importe qui joue avec qui, c'est en demandant à ses meilleurs d'être les responsables des tâches les plus difficiles qu’on avance. Si le coach peut finir par revenir sur terre sur ce point-là...

Autrement, il faut rendre à Therrien l'immense mérite d'avoir décidé de revenir à ce qui fonctionnait. On n'implante pas un nouveau système de jeu pour le plaisir de la chose et, quand on le fait, on prend le temps de bien explorer ce qui peut être fait avec, du moins ça me semble être la façon normale de faire. Après avoir passé la saison dernière à pratiquer en zone offensive un échec avant à deux joueurs appuyé par des descentes (des "pinch") des défenseurs, on est passé cette saison à un système impliquant les trois joueurs d'attaque. Ce système n'a jamais bien collé, le 3e attaquant se faisant continuellement prendre sur les revirements et créant ainsi surnombre après surnombre.

On est donc revenu au système de l'an dernier: en échec avant, le 3e attaquant reste en retrait, prêt à prendre la place d'un défenseur qui appuie les deux autres. Si ça ne marche pas, le 3e attaquant est beaucoup plus apte à courir après l'adversaire alors que celui-ci transporte la rondelle en zone neutre. La pression du 3e attaquant en zone neutre est un élément vital aux succès de la défensive du CH. Si l'attaquant est sur les talons de l'adversaire transportant la rondelle, celui-ci est repoussé vers le long de la bande. Lorsqu'il entre en zone du CH, on le tient le long de sa bande jusqu'à ce que les deux défenseurs lui fassent la peau.

Si l'appui défensif des attaquants fonctionne bien, ce système marche très fort et donnes de nombreuses relances offensives amorcées à même la zone défensive du CH. Effet domino: un patineur du CH qui prend son élan de la zone défensive et traverse la zone neutre en accélérant arrive à la ligne bleue adverse avec beaucoup de vitesse, ce qui donne un plus grand nombre d'entrées de zone en contrôle de rondelle.

C'est ce qu'on a vu hier soir pendant les deux premières périodes. Le CH s'est ensuite replié en zone neutre, ce qui a donné la chance aux Panthers de revenir dans le match.

  • Brière n'a cédé sa place à Moen qu'à la toute fin du match, ce qui pour moi en dit long sur les progrès qu'il a accomplis. Il reste un joueur ayant un impact plus que limité lorsqu'il n'a pas le temps de manier la rondelle, mais sitôt qu'on lui donne une fraction de seconde, il fait avancer le jeu. Sa présence reste nettement plus profitable à Plekanec et Gionta que celle de Bourque. Globalement, ce trio a passé beaucoup de temps contre Barkov, Therrien collant Pleks aux patins du grand Finlandais à chaque occasion. Ça s'est gâté en 3e, mais au cours des deux premières périodes les choses étaient sous contrôle.
  • Desharnais a eu quelques soucis contre Goc, mais son trio a généré beaucoup de chances (7 contre 3) et d'entrées de zone, quoi que sur ce dernier point ils en ont aussi beaucoup donné (9 contre 10).
  • Eller était tenu loin de Goc/Hurberdeau et Barkov. C'était en dents-de-scie, mais ils ont eu de beaux élans. La mauvaise nouvelle, c'est la main cassée de Galchenyuk. Bournival va avoir sa chance à gauche d'Eller et il y fera sans doute un bon job. Mais tous les observateurs du club s'entendaient sur un point: le grand Galchenyuk avait de plus en plus l'air d'un joueur de centre, ce qui annonçait des décisions difficiles. La 3e ligne va quand même survivre, mais il est frustrant de voir ce superbe talent retiré du jeu.
  • La 4e a été utilisée principalement contre les deux premiers trios des Panthers, Therrien renouant ainsi avec un autre aspect tactique qu'il avait utilisé avec bonheur l'an dernier. Les résultats ont été merdiques, admettons-le: Prust n'est pas un centre et il était trop souvent appuyé de duos défensifs dysfonctionnels. Qu'on ait renoncé pour l'instant à rappeler un joueur en l'absence de Galchenyuk veut donc dire que ce sera soit Parros, soit un septième défenseur qui sera en uniforme. Si c'est Parros, il ne jouera que quatre minutes et on doit prier le ciel que la 4e ne se fasse pas passer trop de buts. Pour le reste, Moen et Prust joueront avec un des trois premiers centres en alternance. Si Therrien souhaite utiliser sa 4e comme hier soir, il est aussi bien d'habiller un défenseur de plus et de s'appuyer sur ses trois meilleurs centres. Quant à Parros, la situation est sordide. Il semble à un coup de poing sur la tronche d'une troisième commotion cérébrale en trois mois. Mais il veut jouer et il veut prouver son efficacité, il est donc presque certain qu'on le verra jeter les gants lors de son prochain match. Comble du ridicule, son absence, que ce soit au cachot ou à l'infirmerie, améliorerait immédiatement le club. Rien de bon ne peut sortir de tout ça et nous sommes donc pris à regarder un homme dans la force de l'âge, manifestement intelligent et destiné à faire quelque chose de sa vie une fois sa carrière de hockeyeur terminée, nuire à son club par son incapacité à jouer au hockey jusqu'à ce que, au nom de principes que l'on sait être erronés (les bagarres ne réduisent pas la violence, n'empêchent rien et ne donnent aucun "boost" observable aux performances des équipes), il mange un coup sur la poire de trop et mette ainsi sa santé mentale encore plus en danger. J'ai utilisé le mot "sordide", mais sachant ce que l'on sait aujourd'hui de l'effet des commotions cérébrales, c'est aussi stupide et irresponsable. Et si ça se trouve, les cours de justice vont un jour nous expliquer que c'est, aussi, criminel. The show must go on? Parros veut jouer et s’il joue, il se battra, parce que c'est son travail et parce qu'on ne parcourt pas le chemin qu'il a parcouru autrement qu'en procédant comme ça. Ça lui a apporté la gloire et la richesse, alors on peut le comprendre de continuer à pousser. Mais d'autres ont le pouvoir (et, me semble-t-il, le devoir moral) de l'arrêter. J'aimerais qu'on dise à cet homme, que l'on dit apprécié de tous, qu'on ne le laissera plus jouer d'ici la fin de la saison, qu'on le fasse au nom de ce qu'on apprend de plus en plus sur les conséquences des commotions et au nom de ce qui lui est arrivé, à ce stade-ci de sa carrière, au cours des derniers mois. Si tant est qu'il soit vraiment aimé et respecté, ça serait la chose à faire, non?
  • Subban et Gorges commencent à se retrouver, on le voit à leur marque de commerce: lorsqu'ils sont de garde, l'adversaire ne réussit que rarement à entrer en zone du CH en contrôle de la rondelle.
  • Emelin et Markov ont été séparés à partir de la deuxième période et Bouillon a graduellement pris la place d'Emelin. Le retour de Diaz est inévitable à ce stade-ci, reste à espérer qu'on l'envoie avec Markov et qu'on laisse Bouillon et Emelin se démerder contre les fonds d'alignement adverses.


X
Log In Sign Up

forgot?
Log In Sign Up

Forgot password?

We'll email you a reset link.

If you signed up using a 3rd party account like Facebook or Twitter, please login with it instead.

Forgot password?

Try another email?

Almost done,

By becoming a registered user, you are also agreeing to our Terms and confirming that you have read our Privacy Policy.

Join Eyes On The Prize

You must be a member of Eyes On The Prize to participate.

We have our own Community Guidelines at Eyes On The Prize. You should read them.

Join Eyes On The Prize

You must be a member of Eyes On The Prize to participate.

We have our own Community Guidelines at Eyes On The Prize. You should read them.

Spinner.vc97ec6e

Authenticating

Great!

Choose an available username to complete sign up.

In order to provide our users with a better overall experience, we ask for more information from Facebook when using it to login so that we can learn more about our audience and provide you with the best possible experience. We do not store specific user data and the sharing of it is not required to login with Facebook.

tracking_pixel_9355_tracker