Retour sur le match Canadiens - Panthers

Joel Auerbach

Petite journée au bureau contre un adversaire démuni.

Tu parles d'une boucherie... Après avoir donné un drôle de but à Desharnais pour commencer le match (le tir semble avoir dévié sur le bâton du défenseur?), Markstrom a pris feu et nous a fait une jolie démonstration de son talent. Malheureusement pour lui, le CH a collé 29 chances de marquer aux Panthers et n'en a concédé que 6. Quand bien même Budaj nous aurait sorti son numéro "Spaceman Lee", ça n'aurait pas suffi.

Les Bruins rattrapent deux des 4 matchs qu'ils ont en main au cours de la semaine qui vient. On va donc avoir une meilleure idée de ce qu'ils sont prêts à concéder au classement. D'ici là, je vais profiter du calendrier allégé de cette semaine pour sortir quelques textes récapitulant la première moitié de saison.

  • Performance moins chaotique du trio de Desharnais, n'ayant concédé qu'une chance contre 6 poussées aux Panthers. Gallagher a encore collé 5 chances de marquer, 3 à forces égales et deux en avantage numérique, alors que Pacioretty en a obtenu 4 (2+2). On a fait quelques scènes suite à la perte de Prust, mais Gallagher ferait pas mal plus mal.
  • Beaucoup de glace pour Eller. Galchenyuk avait du plaisir contre la défensive désorganisée des Panthers. Dumont m'a semblé perdu en première, mais il s'est ensuite graduellement replacé. Belle audition pour lui, ce poste à la droite d'Eller et Galchenyuk lui convient à merveille.
  • Pleks n'a que peu joué, même pas 9 minutes à forces égales. Je ne sais pas trop ce qui a pris à Ryder en Floride, mais alors même que je croyais que sa mutation à gauche de Pleks signifiait son éviction rapide de l'alignement, il semble avoir repris vie. Ben coudon. Je ne pesais pas qu'il pouvait être efficace à gauche.
  • J'étais bien content de voir White revenir entre Moen et Armstrong. La 4e a fêté ça en grande: réunis, ils ont collé 5 chances à l'adversaire sans en concéder une seule. Pas vraiment d'entrées en possession de rondelle par contre, on dompait et on courrait après.
  • Rien à dire sur les deux premiers duos de défenseurs. Match tranquille et sans véritable anicroche.
  • C'était un peu tout croche pour Bouillon (qui a marqué dans son filet, heh) et Pateryn. Ce dernier a été un peu plus exposé que contre le Lightning et on l'a vu continuellement concéder trop rapidement la ligne bleue, ce qui explique que 12 des 31 entrées de zone en possession de rondelle des Panthers aient été obtenues au cours des 12:36 pendant lesquelles Pateryn était sur la glace. C'est le métier qui rentre.



X
Log In Sign Up

forgot?
Log In Sign Up

Forgot password?

We'll email you a reset link.

If you signed up using a 3rd party account like Facebook or Twitter, please login with it instead.

Forgot password?

Try another email?

Almost done,

Join Eyes On The Prize

You must be a member of Eyes On The Prize to participate.

We have our own Community Guidelines at Eyes On The Prize. You should read them.

Join Eyes On The Prize

You must be a member of Eyes On The Prize to participate.

We have our own Community Guidelines at Eyes On The Prize. You should read them.

Spinner.vc97ec6e

Authenticating

Great!

Choose an available username to complete sign up.

In order to provide our users with a better overall experience, we ask for more information from Facebook when using it to login so that we can learn more about our audience and provide you with the best possible experience. We do not store specific user data and the sharing of it is not required to login with Facebook.

tracking_pixel_9355_tracker