Victoire! Canadiens 4, Jets 3

Richard Wolowicz

Un résumé de match qui n'en est pas tout à fait un...

On voit tranquillement émerger certaines tendances nouvelles dans le jeu d'ensemble.

D'abord, le club fait plus souvent appel à l'échec avant à deux joueurs. Si la rondelle n'est pas systématiquement dompée en fond de zone (le CH a toujours une solide avance sur ses adversaires sur les entrées en possession de rondelle), lorsqu'ils le font, on voit deux joueurs foncer, quitte à se faire dépasser. J'avoue être ambivalent quant à l'efficacité de la démarche, mais bon, c'est ainsi que ça roule.

Plus rare mais néanmoins de manière récurrente, on voit deux défenseurs aller dans le même coin alors que le centre reste devant le filet. C'est plutôt inhabituel comme manoeuvre et ça n'est pas systématique. Mais j'ai aussi remarqué que les Bulldogs faisaient parfois la même chose, alors je me demande s'il n'y a pas là une intention nette. Sous Jacques Martin, c'était systématiquement le centre et un défenseur qui allait dans le coin. Qui sait, peut-être que ça a toujours été comme ça, mais je viens seulement de le remarquer.

Enfin, ils ont un pattern de transition de zone assez établi et appliqué tant en entrée de zone adverse qu'en sortie de zone défensive: un joueur prend la rondelle le long du mur et fonce. En zone défensive, un deuxième joueur fonce en parallèle en restant légèrement décalé pour autoriser la passe latérale alors que le troisième joueur mets les gaz et ouvre la possibilité d'une longue passe avant. En zone offensive, lorsqu'un joueur entre le long du mur, le premier joueur à entrer en zone après le porteur enfonce la défensive alors que le deuxième cherche à s'intercaler entre les deux premiers, mais sans vraiment prendre de retard. On n'a donc pas, dans se schème, de vraies passes arrière, que des passes latérales ou des tirs au but. Façon, je suppose, de garder au minimum les revirements coûteux.

Je dis ça sous toute réserve, ce sont des observations. Regardons voir si la chose se perpétue. Comme je l'indiquais plus haut, peut-être que ce sont là des schèmes communs à toutes les équipes; je ne suis pas exactement un génie de la tactique...

Par ailleurs, Therrien semble avoir clairement établi ses rôles: Plekanec prend les meilleurs en charge aidée de Markov, Desharnais prend le deuxième trio avec Gorges et Diaz, Galchenyuk reste loin des deux premières lignes et prends un minimum de mises en zone défensive, quitte à couper son temps de glace à forces égales et lui en donner plus en avantage numérique (Therrien cherche clairement à lui donner son 12 minutes par soir). Desharnais est aussi tenu loin des mises en zone défensive, la 4e ligne étant appelée à se substituer à lui.

Le graphique suivant illustre la chronologie des présences en première période des 4 centres du Canadien ainsi que d'Evander Kane, le meilleur joueur des Jets; notez que les avantages numériques ne sont pas dans ce graphique, ce qui explique les trous:


Therrien tentait d'opposer Plekanec (en rouge) à Kane. Noël a tenté à quelques reprises de faire sauter le verrou. Dans un premier temps, il a renvoyé son trio immédiatement après sa deuxième présence. On voit Therrien réagir en envoyant directement la 4e ligne alors que sur le premier tour des trios, on voit clairement que c'était Galchenyuk qui embarquait après DD. Noël voit la manoeuvre et, sitôt Galchenyuk sorti, renvoie sa grosse ligne (c'est la 4e présence du trio); Pleks saute immédiatement sur la glace, puis Desharnais et on part pour un moment. Kane va ressortir contre Desharnais vers la fin, mais je ne sais pas trop pourquoi, c'est court et Plekanec n'embarque pas.

Plus intéressants, lorsqu'on regarde les séquences de Desharnais et White, sont les deux chiffres coupés, l'avant-dernier de la période pour chaque joueur. Le rendu du "sparkline" est un peu croche, mais dans les faits, Therrien envoie White après Galchenyuk puis le retire immédiatement au profit de Desharnais. En fait, au lieu d'envoyer sa deuxième ligne après sa première, Noel a envoyé sa 3e, alors que Plekanec étire son chiffre. Lorsque Pleks termine son chiffre, Burmistrov est encore sur la glace et Therrien envoie Galchenyuk. Mais là, immédiatement, Noel envoie Antropov! Si on revient au moment ou Pleks termine son chiffre, la séquence va comme suit:

Plekanec vs Kane, Kane remplacé par Burmistrov, Pleks remplacé par Galchenyuk, Burmistrov remplacé rapidement par Antropov, Galchenyuk remplacé par White, White remplacé par Desharnais, Desharnais remplacé par White, White remplacé par Desharnais...

En fait, ce curieux manège est l'illustration de ce qui me semble être trois éléments importants de la gestion de banc de Therrien à domicile. Premièrement, il protège jalousement Galchenyuk. Si tant est qu'un des deux premiers trios soit sur la glace, la présence du kid est coupée court et les pompiers embarquent. Deuxièmement, c'est Desharnais qui doit prendre en charge la deuxième moitié du top-6. Dans le cas présent, semble que le trio de White a anticipé que c'était son tour après Galchenyuk mais que, réalisant que c'est Antropov qui se pointait, on ait finalement envoyé Desharnais. Mais ensuite, on voit Desharnais et White jouer aux portes tournantes, pourquoi?

Mise en jeu en zone défensive. J'étais au match et la séquence était très claire: Desharnais saute sur la glace, fait son affaire, le jeu se déplace en zone défensive et arrête. Therrien rappelle le trio de Desharnais, le trio de White prend la mise en zone défensive, sort la rondelle et immédiatement un arrêt de jeu (hors-jeu, je crois) survient avec une mise en zone neutre; Desharnais saute à nouveau sur la glace et pendant tout ce temps, Antropov reste sur la glace.

C'est le genre de jeu subtil auquel un coach patient, doté d'un alignement versatile, peut s'adonner lorsqu'il a l'avantage du dernier changement (si Noel avait envoyé Kane sur la mise en zone neutre, Plekanec aurait embarqué). Ce que je trouve très intéressant, ici, c'est de voir comment Desharnais et White se partagent le travail de couverture du deuxième trio; Desharnais prend le gros des minutes, mais lorsque les choses se déplacent spécifiquement en zone défensive, c'est White, Armstrong et Moen qui prennent le relais. L'an dernier, du moins jusqu'à l'arrivée de Cunneyworth, Eller se tapait seul la deuxième ligne alors que Desharnais avait les présences aujourd'hui réservées à Galchenyuk (accompagné d'abord de Cole, puis de Cole et Pacioretty).

Gardez ça à l'esprit lorsqu'on soulignera que "Desharnais en arrache" et que "Galchenyuk et Gallagher animent l'attaque du club". Y'a des missions plus ingrates que d'autres, surtout pour des joueurs qui, comme Desharnais, ne sont pas nécessairement les plus immédiatement doués pour les missions en question.

Voici les tableaux du match.

X
Log In Sign Up

forgot?
Log In Sign Up

Please choose a new SB Nation username and password

As part of the new SB Nation launch, prior users will need to choose a permanent username, along with a new password.

Your username will be used to login to SB Nation going forward.

I already have a Vox Media account!

Verify Vox Media account

Please login to your Vox Media account. This account will be linked to your previously existing Eater account.

Please choose a new SB Nation username and password

As part of the new SB Nation launch, prior MT authors will need to choose a new username and password.

Your username will be used to login to SB Nation going forward.

Forgot password?

We'll email you a reset link.

If you signed up using a 3rd party account like Facebook or Twitter, please login with it instead.

Forgot password?

Try another email?

Almost done,

By becoming a registered user, you are also agreeing to our Terms and confirming that you have read our Privacy Policy.

Join Eyes On The Prize

You must be a member of Eyes On The Prize to participate.

We have our own Community Guidelines at Eyes On The Prize. You should read them.

Join Eyes On The Prize

You must be a member of Eyes On The Prize to participate.

We have our own Community Guidelines at Eyes On The Prize. You should read them.

Spinner.vc97ec6e

Authenticating

Great!

Choose an available username to complete sign up.

In order to provide our users with a better overall experience, we ask for more information from Facebook when using it to login so that we can learn more about our audience and provide you with the best possible experience. We do not store specific user data and the sharing of it is not required to login with Facebook.

tracking_pixel_9355_tracker