Résumé du match: Montréal 4, Washington 1

Rob Carr

L'avantage numérique frappe encore!

En attendant Subban, c'est l'avantage numérique qui tire l'équipe du bon côté. À l'oeil comme au chiffres, la première période n'a pas été terriblement impressionnante. Sans être déclassés, ils ont eu de la difficulté à tenir le rythme face aux Capitals et à voir Therrien protéger Galchenyuk (à peine 1:26 en première), on comprend qu'il cherchait à compenser face aux confrontations qu'Adam Oates (coach des Capitals) cherchait à établir.

Les deux buts rapides en avantage numérique ont permis à Therrien de sortir son trio de jeunes un peu plus souvent et globalement l'équipe a tenu le coup sans jamais aller chercher l'avantage du jeu. Le jeu de puissance achète du temps à Therrien, mais il devra éventuellement redresser les choses à forces égales. Si Subban est le remède par excellence, Eller fait aussi certainement partie de la solution. En attendant, les matchs à l'étranger laissent entrevoir des failles béantes dans l'alignement. Ça n'a pas coûté contre Washington, mais ça n'est qu'une question de temps.
  • Le trio de Desharnais en a bavé. Si ils tenaient le coup lorsque jumelés à Emelin et Markov, ça devenait un peu plus difficile avec Gorges et Diaz et carrément catastrophique avec Bouillon et Kaberle. On leur demande de reprendre là où ils ont laissé l'an dernier, mais je ne suis pas certain que ça soit possible. Quand même, à regarder les tableaux, on constate que si c'est contre Ovechkin qu'ils ont passé beaucoup de temps (et sans trop faire d'étincelles), ils ont perdu beaucoup de batailles contre les 3 autres trios. Pas nécessairement rassurant.
  • C'est Plekanec qui avait la charge de couvrir Ovechkin, habituellement épaulé de Gorges et Diaz. De plus, Therrien a enterré le trio aux mises en jeu (3 en zone offensive pour 6 en zone défensive, dont 5 contre Ovechkin). S'ils ont laissé l'avantage du territoire à l'adversaire, il faut souligner qu'ils ont terminé dans le vert aux chances de marquer et à peine dans le rouge aux entrées de zone en possession de rondelle. Du bon travail de sape, dans les circonstances.
  • Minutieusement protégé aux assignations, le trio de Galchenyuk a quand même eu quelques difficultés au jeu territorial et n'a pour ainsi dire rien généré aux chances et aux entrées de zone. Un peu dépassés, donc.
  • Très intéressante, l'utilisation faite par Therrien de sa 4e ligne. Près de la moitié du match contre Wolski, Ribeiro et Brouwer. Jeu presque égal aux chances et aux tirs, malgré une maigre mise en zone offensive. On n'en fera jamais des marqueurs de 15 buts, mais ils ne donnent rien au milieu de l'alignement adverse. C'est déjà beaucoup.
  • Markov et Emelin ont été appelés à jouer principalement contre le haut de l'alignement et à protéger le fond de l'alignement du CH (Galchenyuk et White passant tous deux près de 50% de leur temps de glace en leur compagnie). C'est un choix sensé, mais coûteux au plan global. Si Plekanec n'a pas besoin des deux Russes pour produire, c'est certainement le cas de Desharnais, qui doit donc ramasser son petit change à forces égales. Reste que la démonstration fut magistrale: sur la glace pour 5 des 9 chances de marquer du CH, aucune accordée à Washington et ce malgré 6 mises en jeu en zone défensive contre aucune en zone offensive. Et jeu égal aux TVF et aux entrées de zone. Un travail digne d'un premier duo de défenseurs. Si tant est qu'ils tiennent le coup (il se peut qu'ils bénéficient présentement du fait qu'ils ont tous deux joué depuis quelques mois alors que la ligue est en rodage) et que Bergevin finit par signer Subban, Therrien va avoir deux duos numéro 1 sous la main. Pas mal.
  • Diaz et Gorges ont eu à jouer contre Ovechkin, en prenant beaucoup de mises en zone défensive. Ils ont accordé un nombre raisonnable de chances, mais les TVF (+4/-16) me portent à croire qu'en l'état actuel des choses, ce duo est surtaxé et ne pourra éternellement éviter la catastrophe.
  • Kaberle et Bouillon ont été tenus loin d'Ovechkin et se sont vus attribuer 4 mises en jeu en zone offensive pour une seule en zone défensive. Ça ne les a pas empêchés de finir dans le rouge sur tout les indicateurs. L'un comme l'autre a ses utilités, mais ensemble, ces défenseurs ne me semblent pas susceptibles de survivre à l'étranger.


X
Log In Sign Up

forgot?
Log In Sign Up

Forgot password?

We'll email you a reset link.

If you signed up using a 3rd party account like Facebook or Twitter, please login with it instead.

Forgot password?

Try another email?

Almost done,

By becoming a registered user, you are also agreeing to our Terms and confirming that you have read our Privacy Policy.

Join Eyes On The Prize

You must be a member of Eyes On The Prize to participate.

We have our own Community Guidelines at Eyes On The Prize. You should read them.

Join Eyes On The Prize

You must be a member of Eyes On The Prize to participate.

We have our own Community Guidelines at Eyes On The Prize. You should read them.

Spinner.vc97ec6e

Authenticating

Great!

Choose an available username to complete sign up.

In order to provide our users with a better overall experience, we ask for more information from Facebook when using it to login so that we can learn more about our audience and provide you with the best possible experience. We do not store specific user data and the sharing of it is not required to login with Facebook.

tracking_pixel_9355_tracker